8h-9h : YOGA

9h15-11h30 : Lecture d'un livre de pédagogie du langage, fiches.

Repas, recherches sur internet, petit coup de neuf sur la mise en page de mon CV car je souhaiterais postuler pour m'occuper d'enfants dans un centre social pendant les vacances, mais c'est peut-être pas une si bonne idée.

16h-17h : Piscine.

17h-17h15 : Admiration de l'Odet.

18h : rdv chez le psychiatre. J'explique ce qui m'arrive, je parle distinctement et posément, avec distance, et d'un coup, les larmes coulent, alors que je ne m'y attendais pas.

Dire la tristesse, élaborer la tristesse, consentir à la tristesse, qui fut et qui revient, comme un fantôme.

19h : coup de fil réconfortant avec une amie.

20h : recherches sur internet, écoute de musique, visionnage d'un épisode de C'est pas sorcier sur le fonctionnement des muscles ;-) 

 

Je n'arrive pas vraiment à "faire quelque chose de nouveau" chaque jour, mais pour l'instant je me concentre sur la répétition des choses pour les ancrer en moi, que mon corps s'en souvienne, adapter un nouveau rythme...

 

Quand je nage vite le crawl je sens mon coeur qui sue et transpire, qui se serre pour soutenir l'effort, il ne me dit pas merci, il me dit "c'est dur, je souffre, mais continue car il le faut, ce sera bien après tu verras, continue, continue...". Et mon esprit me dit "Nage, nage, nage, pour tous les gens que tu aimes, et pour ceux que tu n'aimes pas, nage pour avoir la force d'affronter la vie et ses conneries, nage, glisse et envole-toi, reviens et continue, encore, encore, encore"...

 

Finalement le stage de TCIC est complet le week-end du 16-17 donc je m'inscris à celui du 14 janvier. J'ai hâte...